La FAQ des Chemins de Compostelle

janvier 17, 2018 par
Publié par janvier 17, 2018

Cette semaine, nous vous proposons une série de questions/réponses sur le Camino Frances. Lorsqu’on embarque pour un tel voyage, on se pose forcément des millions de questions ! Nous allons donc tâcher d’y répondre dans notre FAQ des chemins de Compostelle. Si toutefois vous souhaitez avoir des réponses sur d’autres sujets, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

La FAQ des Chemins de Compostelle

 

 #1 Pourquoi se lancer sur les chemins de Compostelle ?

Pas facile de répondre à cette question. Certaines personnes effectuent le pèlerinage pour des raisons religieuses. D’autres choisissent de se diriger vers Compostelle pour profiter de la nature et des grands espaces, ou pour se dépasser.

Souvent, on part après avoir entendu les témoignages de randonneurs dont l’histoire a trouvé écho dans notre propre vie.

Il y a de multiples raisons pour le départ vers Compostelle. Mais quelque soit le but, il est souvent intime et lié à des évènements personnels. Ceux-ci amènent à chercher sur les chemins une certaine forme de renouveau.

#2 Combien de temps allez-vous marcher ?

Le Camino Frances démarre sur le versant français des Pyrénées, à Saint-Jean-Pied-de-Port. Il parcourt ensuite les Pyrénées jusqu’à l’Espagne et se prolonge jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, couvrant une distance totale de 791 km. Le trajet du Camino Frances dans son entier, peut être terminé en 4 à 5 semaines.

Hillwalk Tours vous propose de parcourir les 160 derniers kilomètres du Camino Frances. Le parcours s’adapte à votre rythme, sur une durée de 4 à 13 jours.

Le Camino Frances n’est pas une course et vous n’avez pas besoin de vous précipiter. Marchez à votre rythme. Profitez des paysages et de tout ce que les magnifiques villes et villages en chemin ont à offrir.

Marcher sur les chemins de Compostelle

#3 Faut-il être un randonneur expérimenté ?

Chaque année, des personnes de tous âges et de toute condition physique se lancent sur les chemins de Compostelle. Et ce ne sont généralement pas des randonneurs expérimentés ! La clé est d’aller à son rythme.

Si vous pouvez vous préparer pour cette randonnée, achetez une bonne paire de chaussures et sortez. Commencez à marcher un peu tous les jours. Progressivement, essayez de marcher 10 km trois fois par semaine. Commencez lentement et surtout écoutez votre corps. Après quelques semaines, vous noterez une amélioration de votre endurance.

Nos circuits sur les chemins de Compostelle vous permettent de choisir la difficulté ainsi que la longueur du parcours, afin que la marche soit toujours un plaisir.

#4 Faut-il parler espagnol ?

Il n’est pas nécessaire d’être bilingue pour marcher sur les chemins de Compostelle, néanmoins les habitants apprécieront que vous fassiez un effort pour les saluer en espagnol !

Le saviez-vous ? L’espagnol est la deuxième langue parlée pour de nombreux habitants sur le Camino Frances ! Vous les entendrez souvent parler l’euskara (la langue basque), le galicien ou d’autres dialectes locaux tout au long du chemin !

La phrase en espagnol que vous devez absolument connaître, c’est « Buen Camino » ! C’est une salutation adressée aux autres pèlerins pour leur souhaiter « une bonne route ».

bonne route

#5 Où se procurer le passeport du pèlerin ?

Le passeport du pèlerin, ou créanciale, sert à justifier de votre statut de pèlerin le long du Camino. Ce document prouve que vous avez marché et avez séjourné dans les hébergements sur le chemin vers Compostelle.

C’est une carte simple avec assez d’espace pour recueillir les tampons des diverses auberges. Il n’est pas obligatoire d’être chrétien pour en faire la demande. Le coût du passeport est seulement de quelques euros, et il n’est pas limité dans le temps. Il peut être obtenu dans la plupart des auberges ou dans les associations jacquaires.

Une fois à Saint-Jacques-de-Compostelle, en échange de votre créanciale tamponnée, on vous remettra la Compostela, le certificat de pèlerinage de Compostelle.


A lire aussi notre article : Les 10 attributs du pèlerin de Compostelle


#6 Où faire tamponner sa créanciale ?

La règle est la suivante : il faut obtenir deux tampons par jour.

Le plus important est d’obtenir un tampon de l’endroit où vous avez passé la nuit, car il certifie que vous avez traversé cet endroit. Vous aurez également besoin d’un tampon supplémentaire (à la même date) que vous aurez récupéré le long du parcours, car cela certifiera que vous avez marché ce jour-là.

La plupart des pèlerins n’ont aucun problème à rassembler les tampons requis. Au contraire: vous expérimenterez probablement l’envie de tous les collectionner ! Le Camino Frances est le paradis des collectionneurs de timbres ! Cafés, bars, églises, commerces, ont créé leur propre tampons : vous pouvez tous les trouver sur votre chemin !

Creanciale

#7 A quoi s’attendre pour les repas ?

Dans chaque ville et village le long du chemin, vous pourrez commander le « menu des pèlerins« . C’est une formule entrée-plat-dessert. L’entrée est généralement composée d’un petit bol de pâtes ou d’une salade. Le plat est simple et souvent à base de poulet. Un fruit ou un yaourt sera servi au dessert.

Si vous préférez découvrir la gastronomie locale, les bars et restaurants sur le chemin ne manquent pas, et les saveurs espagnoles vous feront frétiller les papilles !  A lire, notre article sur les plats de Galice !

#8 Comment gérer les problèmes de santé sur le Camino ?

Pour prévenir et soigner les petits bobos (ampoules, etc), voir notre article sur les blessures fréquentes en randonnée.

Ne marchez pas trop vite, trouvez votre propre rythme, et écoutez votre corps lorsque vous devez vous arrêter, vous reposer et manger. Restez hydratés, buvez beaucoup d’eau. La plupart des gens finissent le Camino avec quelques ampoules aux pieds, mais rien de bien méchant !

Pensez à prendre votre carte E111 (la carte Européenne de santé). Elle vous donnera accès à un traitement d’urgence gratuit – si vous veniez à en avoir besoin. L’Espagne a un très bon système médical, et il n’y a aucun problème de prise en charge.

#9 Et les conditions météo ?

N’oubliez pas de vérifier les conditions climatiques avant de partir. Le climat peut être très pluvieux dans le nord de l’Espagne.

De Juin à Septembre, il ne pleut généralement pas beaucoup. En revanche si vous partez en dehors de cette période, prendre une bonne veste de pluie est primordial.


Vous pouvez consulter notre article sur le climat de Compostelle ici.


conditions meteo Camino

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

 

Chemin de Compostelle Randonnée Espagne
Randonnées Chemins de Compostelle
Randonnées en liberté à partir de 299€ ! Hébergement et transfert des bagages inclus.
Découvrir Maintenant !

Commentaires

comments