Les villes le long du chemin de Compostelle

septembre 15, 2017 par
Publié par septembre 15, 2017

Le Camino Frances, d’une distance de 780 km, est l’itinéraire de randonnée le plus fréquenté en Espagne pour le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. La section la plus populaire du Camino Frances comprend les derniers 160 km. Ce segment part du village d’O Cebreiro et se termine à Saint Jacques de Compostelle. Voici quelques unes des villes le long du chemin de Compostelle que vous traverserez.


VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOS RANDONNEES SUR LES CHEMINS DE COMPOSTELLE ? CLIQUEZ ICI


O Cebreiro

O Cebreiro est l’un des points culminants du Camino Frances. Ce village marque l’entrée en Galice. De petites huttes en pierre ronde avec toits de chaume – appelés ‘Pallozas‘ – ajoutent au caractère pittoresque de ce hameau.

Jusqu’aux années 1960, les habitants d’O Cebreiro vivaient dans ces chaumières. Les chambres à coucher se trouvaient dans la grange, juste au-dessus des animaux. La chaleur du corps des animaux et l’isolation fournie par la chaume gardaient la maison chaude pendant les mois d’hiver.

Assis au sommet d’une crête de 1 200 mètres de hauteur, le village d’O Cebreiro offre une vue fantastique sur un paysage battu par les intempéries. Les conditions climatiques dans la région peuvent apporter neige, vent, pluie et soleil, le tout en l’espace d’une journée!

Le village d’O Cebreiro fut un lieu important lors de la lutte contre les troupes napoléoniennes du Premier Empire, durant la Guerre d’indépendance espagnole (1808-1814), du fait de sa position stratégique de passage entre la Castille et la Galice.

O Cebreiro

Samos

L’attraction principale de Samos est son monastère, construit au 6ème siècle. C’est un arrêt très populaire le long du Camino Frances. Le monastère est toujours fonctionnel et les pèlerins du Camino peuvent y trouver refuge.

L’histoire de la ville est étroitement liée à celle du monastère. La tranquillité de ces terres en ont fait un lieu idéal pour la prière et la retraite.

Le monastère de San Julián de Samos a presque été entièrement brûlé au début du 20ème siècle. Il a depuis été restauré, et les visiteurs peuvent maintenant se promener dans les cloîtres.

Vous trouverez également plusieurs églises, chapelles et maisons de campagne galiciennes dans la région.

monastère de San Julián de Samos

Palas De Rei

Le nom de Palas de Rei proviendrait de « Pallatium regis » qui veut dire palais royal. Ce nom aurait été choisi car la ville fut la résidence du roi Visigodo Witiza au début du 8ème siècle.

Palas de Rei a un riche héritage, pour cette raison ce fut l’un des lieux préférés de résidence pour la noblesse galicienne. La ville est aussi célèbre pour son château de Pambre.

Palas De Rei est une ville pittoresque où vous trouverez de nombreux bars à tapas et cafés, dans lesquels randonneurs et pèlerins peuvent se détendre.

Palas De Rei

Triacastela

Cette petite ville, qui compte plus d’un millier d’habitants, est submergée par un fort afflux de pèlerins pendant la haute saison ; période pendant laquelle il y a plus de pèlerins que de résidents.

Triacastela doit son nom aux trois châteaux qui s’y trouvaient autrefois, mais qui ont été détruits. La ville marque aussi la fin de la dernière région montagneuse sur le Camino.

Triacastela

Portomarín

Dans les années 60, un barrage a été construit sur la rivière Miño pour créer le lac artificiel de Belesar. Ce faisant, l’ancienne cité de Portomarín a été engloutie sous ses eaux.

Les bâtiments historiques de la ville ont été démontés, brique par brique, et reconstruits dans la nouvelle ville, y compris l’église principale du château: l’église de San Juan de Portomarín.

Portomarín est située dans une région de production viticole. Pourtant, dans cette ville, la boisson la plus célèbre n’est pas le vin mais l’eau-de-vie. Elle est si réputée qu’on lui consacre une fête, la Festa da Augardente, le Dimanche de Pâques.

Portomarín

Melide

Melide est la seule ville où se côtoient deux routes du Camino. Le Camino Primitivo, qui s’arrête à Melide, et le Camino Frances, qui traverse Melide.

En raison des deux itinéraires qui se rejoignent dans cette ville, la municipalité est bien équipée et habituée à aider les randonneurs.  Melide est l’une des dernières étapes du chemin de Compostelle.

A partir de ce point, ces deux routes n’en font plus qu’une qui mène à Saint Jacques de Compostelle.

Melide


Cliquez ici pour en savoir plus sur nos circuits le long des Chemins de Compostelle !


 

Chemin de Compostelle Randonnée Espagne
Randonnées Chemins de Compostelle
Randonnées en liberté à partir de 299€ ! Hébergement et transfert des bagages inclus.
Découvrir Maintenant !

Commentaires

comments